Actualités

Nexity soutient les associations de lutte contre les violences faites aux femmes

Solidaires face à la crise, Nexity et ses dirigeant continuent à s’engager.  En cette période exceptionnelle, un fonds de 3 millions d’euros a été débloqué à destination des hôpitaux, des personnes les plus précaires et des femmes victimes de violences…

Solidaires face à la crise, Nexity et ses dirigeant continuent à s’engager.  En cette période exceptionnelle, un fonds de 3 millions d’euros a été débloqué à destination des hôpitaux, des personnes les plus précaires et des femmes victimes de violences et de pauvreté.

Le confinement a rendu extrêmement vulnérables les femmes victimes de violences conjugales. En raison de la promiscuité permanente et des tensions que le confinement génère, on a observé à l’échelle mondiale une augmentation alarmante des violences domestiques. Alors même que la possibilité d’alerter ou déposer plainte était devenue infime, une hausse de 30 à 50% des signalement de violences conjugales a été observée dès les premières semaines de confinement en France.

En réaction à cette situation exceptionnelle, les associations venant en aide aux victimes ont maintenu leurs services et se sont réorganisées en maintenant le principe de précaution contre la contamination : écoute téléphonique, hébergement d’urgence, interventions d’urgence, aides alimentaire, accès aux soins…

Face à ce constat, Nexity a choisi de soutenir plusieurs associations venant en aide aux femmes victimes de violences :

  • La Fédération Solidarité Femmes

Gestionnaire de la ligne nationale d’écoute téléphonique, le 3919, la Fédération Solidarité Femmes a maintenu ce dispositif du lundi au samedi de 9h à 19h, dans un contexte d’augmentation considérable des appels. En plus de cela, les centres d’accueil de jours et les centres d’hébergement sont restés ouverts et des interventions d’urgence ont été réalisées. Le réseau d’associations locales s’est également mobilisé et se mobilise encore pour protéger les femmes et les orienter rapidement vers des hébergements pérennes.

  • L’association Agir pour la santé des femmes

Cette association vient en aide aux femmes sans-abris et leurs enfants pendant l’épidémie, en les protégeant de la rue, des violences de rue et du COVID-19. L’association a notamment pu les mettre à l’abri, leur distribuer des produits d’hygiène et des chèques services mais aussi effectuer des tests de dépistage et leur apporter des soins multiples.

  • La Fondation des femmes

La Fondation des femmes a axé ses actions pendant la période de crise sanitaire et de  de confinement en particulier, sur : le relogement des femmes fuyant leur conjoint violent, l’écoute et l’orientation les femmes ayant besoin d’aide, et la réponse aux besoins de première nécessité des femmes en situation de précarité.

Dans l’urgence sanitaire, Nexity et la Fondation Nexity s’engagent auprès des plus précaires

Pour soutenir les soignants, Nexity se mobilise.

Retrouvez nos autres projets sur Actualités

La précarité menstruelle, facteur d’inégalités femmes/hommes

En France, 1,7 million de femmes manquent de protection hygiénique[1] et plus d’une femme sur trois ne change pas suffisamment de protection ou à recours à l’utilisation de […]

> Lire la suite

Précarité : nom commun de genre féminin

Nom commun de genre féminin dans le dictionnaire, la précarité a également dans la réalité, un visage en grande partie féminin. Les femmes constituent aujourd’hui la major […]

> Lire la suite

« Vacances apprenantes » : une première édition prometteuse.

À la fin d’une année scolaire chahutée par le Covid19, le gouvernement a annoncé l’investissement de 200 millions d’euros pour la mise en place de « Vacances apprenante […]

> Lire la suite