Nos actions pour la formation

Les collaborateurs Nexity de Bois-Colombes et Paris 18ème se mobilisent pour accueillir les jeunes de Sport Dans la Ville !

En accueillant des stagiaires au sein du Groupe, Nexity confirme sa position d’entreprise engagée en faveur de l’insertion sociale durable par l’accès à la formation. Au mois de janvier dernier, les collaborateurs de deux agences Nexity à Paris et Bois-Colombes…

En accueillant des stagiaires au sein du Groupe, Nexity confirme sa position d’entreprise engagée en faveur de l’insertion sociale durable par l’accès à la formation.

Au mois de janvier dernier, les collaborateurs de deux agences Nexity à Paris et Bois-Colombes se sont mobilisés pour accueillir Fatou et Mohamed de l’association Sport Dans la Ville,  dont la Fondation Nexity est partenaire, pour un stage de découverte des métiers de l’immobilier réalisé dans le cadre de leur cursus scolaire.

Comment avez-vous connu Sport dans La Ville et Nexity ?

Fatou : J’ai connu Sport dans La Ville car ils sont directement dans mon quartier à Saint-Denis en bas de chez moi, les éducateurs m’ont proposé de faire du foot avec eux.

Nacim : On a entendu parler de l’association Sport Dans La ville par Fatou, elle nous a expliqué qu’elle avait une marraine, le fonctionnement de l’association …

Fatou : Je cherchais un stage, j’ai demandé à Sonny (de Sport Dans la Ville) de m’aider dans ma recherche de stage. Il a rapidement pris contact avec Nexity pour que je puisse découvrir les métiers de l’immobilier. J’aimerais bien faire de l’immobilier c’est quelque chose qui m’intéresse. J’ai connu ce type de métiers par ma grand-mère qui travaillait dans le milieu bancaire.

Mohamed : Je m’appelle Mohamed j’ai 17 ans, je suis au lycée Suger à Saint-Denis, je connais Sport Dans la Ville depuis tout petit, et je joue au foot avec d’autres jeunes de mon quartier grâce à l’association.

J’ai fait beaucoup de visites d’entreprises avec Sport Dans La Ville. Ils m’ont aidé à trouver mon premier stage dans une banque, puis ici à Nexity.

 

Cette expérience professionnelle est plus que concluante : après un premier mois de stage, Fatou et Mohamed ont demandé à renouveler leur convention pour 4 semaines supplémentaires, et leurs tuteurs ont accepté avec enthousiasme !

 

Comment s’est déroulé le stage et qu’avez-vous découvert ?

Fatou : J’ai commencé mon stage le 27 novembre dernier (1 mois et demi de stage lors de notre interview). J’ai d’abord fait 4 semaines de stage puis j’ai pu prolonger mon stage pour 4 semaines de plus après les vacances de Noël.

Lors de ce stage, j’ai eu l’occasion de faire beaucoup de choses : j’ai fait de la prospection, j’ai observé mes tuteurs pendant les négociations, j’ai participé aux mises en vente. J’ai pu les observer individuellement pour bien comprendre leurs métiers.

Nacim : Fatou a pu suivre tout le processus d’une mise en vente et faire le tour de la profession d’agent immobilier.

Nous avons d’abord élaboré un planning afin que Fatou puisse suivre chacun d’entre nous au jour le jour et ainsi découvrir nos métiers et pour assurer un suivi de ses tâches pour l’aider dans son rapport de stage. Au fur et à mesure de son stage, nous avons fait évoluer son planning pour qu’elle puisse participer à tout avec nous : les rendez-vous, les réunions commerciales, les prospections groupées, le phoning …

 

Elisabeth : Au cours de son stage, Mohamed a pu découvrir beaucoup de méthodologies et toutes les phases d’une vente. Il a également pu découvrir les phases d’avant-vente, la qualification et aussi la partie prospection. Nous l’avons emmené avec nous dans toutes les phases d’avancée des dossiers de vente pour qu’il ne rate rien, il a même eu la possibilité d’assister à un rendez-vous chez le notaire. Mohamed a vraiment eu l’occasion de découvrir un très large panel de missions durant son stage.

 

Que vous a apporté ce stage ?

Fatou : Je n’imaginais pas du tout que Nexity regroupait autant de métiers, je pensais que ce n’était que des agences immobilières. J’ai découvert lors de ce stage que c’est une entreprise beaucoup plus diversifiée. 

Ce stage m’a aidée à prendre confiance en moi. Je ne suis pas quelqu’un qui parle beaucoup et d’avoir été aussi bien accueillie, je me suis ouverte. Je parle beaucoup plus aux gens que je ne connais pas, ça m’a ouverte aux autres.

Mohamed : Je ne m’imaginais pas du tout toutes les étapes de la vente d’un appartement. Ce que j’ai préféré lors de ce stage c’est le passage chez le notaire et la prospection, parce que j’aime bien le contact avec les gens ! Ce stage m’a permis de découvrir et d’apprendre beaucoup de choses. J’ai aussi pu apprendre sur moi-même en rencontrant des clients, j’ai pu prendre confiance en moi et apprendre à plus aller vers les gens. Je suis très content d’avoir été dans une équipe qui m’a très bien intégré et qui était toujours de bonne humeur.

 

Pour vous est-ce important d’être tuteur, de faire découvrir votre métier ?

Nacim : Prendre des stagiaires est un véritable échange mutuel, et si on se met un peu à leur place, on aurait aimé que l’on s’implique aussi pour nous à cet âge.  On se rend compte que les stages sont importants pour permettre aux jeunes de se situer et de voir ce qu’ils ont envie de faire plus tard …

 

Gino – Pour refaire la genèse de l’arrivée de Fatou, cela s’est fait dans un délai très court car nous avons été prévenus très tardivement de sa demande de stage. Je pars du principe que pour accueillir un stagiaire il faut que l’équipe des conseillers immobiliers soient volontaires, et dans cette agence j’ai vraiment trouvé de la réceptivité. Nous avons échangé sur l’engagement et la responsabilité sociétale que ce type d’accueil représente et les collaborateurs y ont tout de suite été sensibles. Le fait de pouvoir apporter à quelqu’un qui est en difficulté pour trouver un stage s’est vraiment fait de manière spontané.

Julien : Fatou a vraiment facilité les choses, parce qu’elle a eu un bon contact, qu’elle est à l’écoute, respectueuse et polie … Cela a vraiment rendu les choses naturelles très rapidement avec nous trois. C’est très agréable de voir autant de maturité pour une jeune de 17 ans.

 

Faire partie d’une entreprise engagée telle que Nexity, est-ce important pour vous ?

Gino : Je crois à la responsabilité sociétale de l’entreprise. Travailler dans une société qui ne fait rien pour son environnement qu’il soit humain ou lié à l’écologie, cela m’intéresse beaucoup moins.

Le fait qu’il y ait une dimension sociale est essentiel voir même indispensable aujourd’hui, donc effectivement j’ai été ravi de la proposition qui nous a été faite d’accueillir Fatou. J’ai été ravi qu’elle soit très bien accueillie par les collaborateurs, pour moi c’est important,c’est même fondamental. C’est une façon de préparer l’avenir !

 

Elisabeth – Pour moi il est très important de travailler dans une entreprise engagée parce que cela montre le sérieux de notre engagement et l’ouverture que peut avoir l’entreprise à la fois extérieure et inter-partenaire.

 

Le rôle de tuteur de stage est-il important pour vous ?

Nacim : Prendre un stagiaire est une expérience que l’on recommande tous : il faut se mobiliser, c’est important ! Le fait de donner accès aux entreprises à des gens qui viennent de différents environnements c’est important

Elisabeth : Pour moi être tutrice de stage et faire découvrir mon métier est important parce qu’on peut transmettre la passion que l’on a pour notre métier. On peut également susciter l’envie de nous rejoindre plus tard !

Lorsque Mohamed m’a demandé de reconduire son stage sur une seconde période d’un mois, je n’ai pas hésité un instant ! Pour moi, cela veut dire qu’on lui a donné l’envie de rester avec nous pour poursuivre la découverte du métier. L’entente que nous avons eue et le trio que nous formé avec Mélissa (alternante au sein du service) lui a donné l’envie de continuer. C’est très gratifiant pour nous !

 

Qu’est-ce que l’égalité des chances pour vous ?

Elisabeth – Pour moi, l’égalité des chances c’est donner sa chance à tout le monde quels que soient la catégorie professionnelle, le lieu de résidence …

 

Gino – C’est une mesure de sauvegarde de la société. Le fait de tendre la main et de pouvoir aider dans la mesure de ses possibilités c’est un investissement pour l’avenir. Ce n’est même pas une question de choix, c’est quelque chose d’indispensable.

 

Merci à Gino, Nacim, Julien, Julie et Elisabeth pour leur accueil, leur investissement en tant que tuteurs et leurs témoignages !

 

#EnsemblePourUneVillePlusSoliaire !

 

————————————————————————

En savoir plus sur notre partenaire Sport Dans la Ville

Retrouvez nos autres projets sur Nos actions pour la formation

Les lycéens d’Argenteuil imaginent leur ville du futur

Découvrez le challenge « Imagine la ville du futur » en images !   Pendant toute une semaine, deux classes de Seconde du lycée professionnel Georges Braque d’Argen […]

> Lire la suite

L’engagement des collaborateurs Nexity Marseille auprès des jeunes de l’École de la 2ème Chance se poursuit !

Dans la continuité des actions précédentes, Rose-Marie, Responsable du service Gérance à l’agence Nexity Lamy de Marseille, Célia, Responsable de Résidence Nexity Studéa […]

> Lire la suite

Nadia Akil, Lauréate 2019 du prix Entrepreneuses dans la Ville de la Fondation Nexity lors du concours Talents des Quartiers du BGE de Montpellier

Suite au concours Talents des quartiers mis en place par le BGE Sud-Ouest à Montpellier, et après délibération du Jury le 20 octobre, vendredi dernier a eu lieu la remise des p […]

> Lire la suite